“Moi c’est la plus belle claque que j’ai reçue depuis vingt ans en matière d’écriture, de chanson..."
Renaud (2005)

 
 

Benoît Dorémus est né à Besançon le 20 mai 1980.
Il grandit entre Besançon, le Vaucluse et Metz dans une famille de 5 enfants. Il commence à jouer de la guitare à l’âge de 14 ans.

En 2001, il obtient une Licence en Arts du Spectacle et termine un premier roman. Il s’installe à Paris. Il commence à faire des concerts en 2003, tournant dans de nombreuses petites salles et bars parisiens. Il est influencé par Eminem, Renaud, Alain Souchon ou Philippe Djian pour l’écriture. Une période évoquée dans “Accordéon pour 5 d’entre elles” ou “J’apprends le métier.”

En juin 2005 paraît Pas en parler, son premier disque auto-produit. Celui-ci attire l’attention de quelques professionnels (Chorus, Télérama).

Fin 2005, il est repéré par Renaud (à qui il vient apporter une guitare en mains propres, astucieusement confiée par Sarclo, leur ami commun). Celui-ci le produit et le fait signer chez EMI, sur son propre label Ceci-Cela. Renaud reprend en 2006 la chanson Rien à te mettre, sur son album Rouge sang.

En octobre 2007 sort le premier album studio de Benoît, Jeunesse se passe, qui comporte notamment “J’écris faux, je chante de la main gauche”, “Un poison”, “Un arracheur de sacs”.
Il apparaît à la télévision dans un Taratata dédié à Renaud diffusée le 23/11/07 avec qui il chante en duo Rien à te mettre.

Il clôture sa tournée en mai 2009 par un concert à L’Européen, après 2 ans et demi de concerts, dont les premières parties de Renaud, son ami Renan Luce, ou encore de Berry à l’Olympia. Il entre à l’automne 2009 en enregistrement pour son deuxième album intitulé « 2020 » qui sortira en mai 2010. Il reçoit en novembre 2010 Grand Prix Francis Lemarque de la SACEM saluant un jeune créateur.

En 2011, il continue sa tournée de concerts pour l’album « 2020 », passant notamment par le Café de la Danse à Paris. En février 2011, il est parrain de la première promotion du Prix Georges Moustaki récompensant un album auto-produit.

À l’automne 2011, il effectue une tournée d’une trentaine de dates intitulée "Seuls à trois" avec Alexis HK et Renan Luce. À la même période sort le nouvel album d’Aldebert, "Les meilleurs amis", sur lequel on retrouve un titre, "Un dernier foot sous Chirac", coécrit par Benoît Dorémus.

En 2013, avec de nouvelles chansons en poche, il signe chez BMG Rights Management pour enregistrer son 3e album (qui serait donc le 4e pour les plus fervents). Nouvelles chansons qu’il “teste” depuis plusieurs mois en concert aux quatre coins de la France.

 
  Site Internet >  


 
BENOÎT DORÉMUS
Je chante faux j'écris de la main gauche
BENOÎT DORÉMUS
La femme de ma vie
RENAUD & BENOÎT DORÉMUS
Rien à te mettre + interview inédite